Historique de la FAO

La Fondation pour les Aînés de l’Outaouais (FAO) a décidé, au milieu des années 2000, pour mieux exercer son rôle philanthropique, de confier la gestion de la Cabane à un nouvel organisme appelé « la Cabane des Aînés de l’Outaouais (CAO) ».

Cet organisme apparenté à la FAO a été incorporé par Lettres patentes en vertu de la Partie III de la Loi des compagnies du Québec le 28 septembre 2006.  Pour des raisons économiques et administratives, le 1er juin 2019, les droits et obligations actuels indiqués aux lettres patentes de la Cabane des Aînés de l'Outaouais, deviennent les droits et obligations de la « la Fondation pour les Aînés de l’Outaouais » au terme d'une fusion de  « la Cabane des Aînés de l’Outaouais » et de la « la Fondation pour les Aînés de l’Outaouais », fusion dûment autorisée par les instances gouvernementales et respectivement entérinées par l'Assemblée générale de ses deux organismes. Cette fusion est effective en date du 1er juin 2019 et « la Cabane des Aînés de l’Outaouais » (CAO) n'est plus une entité légale.

  

 

 

 

FAO

Le but principal de cet organisme est de : 

  • veiller à l’administration de l’Immeuble, à la gestion du personnel et des installations de « La Cabane en bois rond. »;
  • défendre les intérêts socio-économiques de ses membres;
  • favoriser l’implication communautaire et sociale de ses membres;
  • représenter ses membres auprès des autorités gouvernementales;
  • sensibiliser ses membres à leurs droits, obligations et responsabilités;
  • assurer le respect des lois en vigueur, règlements et normes concernant l’utilisation de la Cabane en bois rond;
  • recueillir des dons, legs et autres contributions de même nature, valeurs mobilières ou immobilières et administrer de tels dons, legs et contributions;
  • organiser des campagnes de souscription dans le but de recueillir les fonds nécessaires à la réalisation des objectifs de la corporation.

La Fondation pour les Aînés de l’Outaouais (FAO), depuis sa création, gère les activités courantes de la Cabane en bois rond. Elle agit pour le plus grand bien de ses membres, des aînés et des regroupements d’aînés qui utilisent la Cabane en bois rond.

Un Protocole a été signé en 2012 avec la Ville de Gatineau pour permettre aux aînés d’avoir accès à des salles pour des activités diverses et intéressantes. A ce titre avec le protocole, la Ville de Gatineau finance chaque année 4 000 heures d’activités réparties entre l’Académie des retraités de l'Outaouais (ARO) (2 500 heures) et la Corporation des aînés de la Cabane en bois rond (CORPO) (1 300 heures). La Ville se réserve 200 heures pour ses propres activités.

Un personnel dévoué assure le bon fonctionnement des activités des aînés.

Afin d'aider au financement de la Cabane, les heures libres du lundi au dimanche sont louées au public pour des activités diverses dans un lieu chaleureux et exceptionnel.